C’est quoi l’abondance ?

Le dictionnaire Larousse propose deux définitions qui s’appliquent à la vie courante : « Grande quantité de quelque chose » et « Aisance procurée par des ressources importantes ». En étymologie, la racine latine « abundo » signifie « qui déborde » et la racine gauloise « abon(a) » correspond à « fleuve, rivière, cours d’eau ».

Bonne nouvelle : l’abondance ne se limite pas à la possession en grande quantité de biens matériels. On peut avoir une vie abondante sans être financièrement riche !

Oui, il est possible d’avoir une vie féconde où l’on « possède » à profusion. Oui, l’abondance apporte satisfaction. Oui, l’abondance rend heureux.

Comment créer l’abondance immatérielle ? Tout part de vous ! Vous avez le pouvoir entre vos mains et dans votre esprit. Pour récolter votre bonheur avec abondance, pensez à :

  • respecter vos profonds désirs et vos intuitions : qu’est-ce qui me rend profondément heureux ? qu’est ce que j’aime faire pour me faire plaisir ? Personne ne pourra vous guider sur ce point-là. C’est au fond de vous qu’il faut chercher.
  • faire savoir ce qui est important pour vous : comment puis-je faire pour étendre la part de ce qui me rend heureux ? pour communiquer mes « attentes » autour de moi ? Par exemple, « j’aimerais beaucoup qu’il y ait plus d’harmonie dans cette famille ».
  • créer les conditions de la prospérité : c’est le terreau de l’abondance : pensez positif ! Soyez ouvert (aux remarques, aux rencontres, …) ! Lisez et renseignez-vous sur le sujet qui vous intéresse ! Entourez-vous de personnes positives aux messages constructifs ! Et apprenez à dompter vos peurs …
  • définir vos stratégies : imaginez différentes pistes pour créer votre « abondance », vivez-les (pour de faux) et projetez-vous. Qu’est ce que cela créé en vous ? Si cela résonne la joie, vous êtes sûrement sur la bonne piste. C’est ainsi que j’ai opté pour le Plan B de mon bilan de compétences après avoir imaginé que je serais diététicienne (Plan A) et que je me voyais m’ennuyer au bout d’un an.
  • vous donner les moyens d’atteindre votre objectif : on ne récolte rien, si on ne sème rien… c’est un fait qui s’applique à toute chose dans la Nature et l’être humain en fait partie. Envisagez les leviers à faire bouger pour créer du changement.
  • ne fixer pas de limite de temps : c’est extrêmement important ! Il faut du temps à tout projet pour prendre racine et se développer. Aujourd’hui, j’ai laissé les rênes de mon blog familial à mon fils de 10 ans (je ne sais pas si c’est pour longtemps, mais je vous invite à lire Tout le monde peut se tromper). Cela faisait 18 mois que j’espérais qu’il s’y implique… Grand moment de joie et récolte d’abondance au passage !
  • apprécier votre abondance : en matière d’abondance comme de richesse, tout est subjectif. Vous êtes le seul juge de la valeur de votre récolte d’abondance. Un petit rien peut égayer mon quotidien et me faire dire que je vis en abondance. Souvent parce que ce petit rien s’ajoute à un autre petit rien…

Statuette en argent de la déesse Abondance. D’une main, la déesse tient deux oiseaux dans une patère ; l’autre tient une profusion de fruits dans un pli de sa robe. (Musée de la civilisation gallo-romaine, Lyon)
http://www.deomercurio.be/fr/rosmertae.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s