Je m’autorise à rêver !

Pourquoi c’est si important de rêver ? Tout simplement, parce vos rêves vont vous permettre d’exprimer ce qui vous est propre, ce qui vous motive, ce pour quoi vous êtes « destiné(e) ». Dès lors, vous serez capable de créer et d’engager plus d’énergie pour les réaliser.

Le commencement de tout tient dans une pensée ! Mais pas n’importe laquelle : le rêve éveillé ! Celui que vous faites en étant en conscience, et non endormi(e) sous les couvertures, bien au chaud dans votre lit. Souvent, le rêve éveillé commence par « si seulement, je pouvais… » ou « je me verrai bien …. » ou  » ça serait mieux quand même si… »

Souvent, on s’interdit de rêver, parce que l’on pense que le rêve est hors-de-portée pour des questions de moyens, de compétences … Parfois, on se dit même carrément que l’on n’est pas légitime de réaliser ses rêves : ce qu’on appelle le sabotage intérieur ou l’auto-sabotage.

Stop ! Vous devez apprendre à conjuguer dès à présent le verbe « mériter » : je le mérite, tu le mérites, il/elle le mérite, nous le méritons, vous le méritez, ils/elles le méritent. Et oui, ce magnifique verbe se conjugue à toutes les personnes du singulier et du pluriel. Ce n’est pas parce que vous le méritez que d’autres ne pourront pas en profiter aussi : tout le monde mérite de se réaliser et on peut même le faire ensemble !

Apprendre à rêver, ça se pratique. Au début, on commence avec des petites intentions, des petites idées. Puis, lorsqu’on parvient à atteindre ses objectifs, on constate que le processus fonctionne. On comprend alors que les craintes que l’on avait étaient en fait nos croyances limitantes, ces fausses idées qui nous empêchent d’avancer… Alors, on commence à rêver en grand et ensuite en TRÈS GRAND.

Voici la liste de mes GRANDS rêves pour les prochaines années, que j’ai rédigée en ce début d’année lors d’une session en ligne de développement personnel :

  • me réveiller tous les matins dans ma propre maison sur Vancouver Island au milieu de nulle part avec mon propre potager (et une serre pour avoir des légumes en hiver et faire mes semis);
  • ne plus réveiller mes enfants pour aller à l’école, car notre mode de vie leur permettra de faire du unschooling;
  • faire une session de yoga tous les matins (une session longue, pas seulement la version courte de mon rituel du matin) grâce à mon programme préféré « Studio Yoga » en ligne de BeachBody;
  • organiser mes prochains voyages : au Costa Rica pour voir mon amie Kari, à Whitehore (Yukon) pour voir mon amie Marie, à Pékin après avoir pris le Transibérien au départ de Paris, en France pour notre visite annuelle de Noël ;
  • apprendre le Chinois et/ou le Russe (pour mon voyage en Asie);
  • me rendre à l’association où je serai volontaire plusieurs fois par semaine;
  • avoir le temps d’écrire mes propres livres et les publier.

Je dirais que je pratique le rêve éveillé depuis une vingtaine d’années. La récolte est exponentielle années après années. Mes succès sont subjectifs : je les considère comme tels car ils ont été des étapes dans ma vie et ils m’ont petit à petit apporté la confiance en moi.

Sur ces quelques lignes, je vous souhaite de beaux rêves ! N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de les exprimer à une oreille attentive…

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s