La maman que tu veux être

Chère Toi,

Je voulais t’écrire aujourd’hui car j’aimerais tant que tu deviennes la maman que tu as tant envie d’être.

Je me sens tellement chanceuse de faire partie de ton entourage et de partager nos points de vue sur l’éducation des enfants. Je sens que tu voudrais donner plus à tes enfants, mais que tu es bloquée aujourd’hui.

J’ai envie de te dire de ne pas baisser les bras.

D’ailleurs, quand il a fallu que tu convainques ton conjoint ou tes parents sur l’intérêt de l’éducation bienveillante, tu as su trouver les mots, tu as su faire tes recherches, tu as su ignorer ceux qui te disaient que ce n’était pas comme ça qu’il fallait faire.

Toi, tu savais très bien ce qu’il fallait faire, car tu as toujours suivi ton cœur et tu as su rester ouverte à ce qui te convenait le mieux. En matière d’éducation, mais aussi en matière de développement personnel et de projet familial.

J’adore te voir expérimenter et te voir partager avec ceux qui sont ouverts à l’éducation bienveillante les résultats de tes expériences éducatives.

Nous avons vécu les mêmes choses : au début, les gens trouvaient que c’était un peu bizarre, étrange, limite sectaire de ce que tu faisais. En fait, ils trouvaient que c’était extrémiste.

Je me rends compte que c’est juste qu’ils ne comprenaient pas… et au fur et à mesure qu’ils ont vu ta famille et tes enfants entrer dans le monde avec tant de joie, d’enthousiasme et de positivité, ils ont compris que tu avais fait les bons choix ! C’était beau, hein ?

Ils ont commencé à nous respecter pour nos valeurs. Ils ont commencé à prendre exemple sur nous.

Ils ont compris que ce que nous faisions n’avait pour seul but que de créer l’autonomie et l’indépendance des personnes.

Non, nous ne voulons pas être des mères parfaites… qui est parfait dans ce monde, d’ailleurs ? On est en tous en chemin, non ?

Oui, tu as juste envie de donner toutes les chances à tes enfants d’être des citoyens responsables pour changer le monde de demain.

Tu mets tellement de passion et d’amour dans l’éducation de tes enfants que je veux te dire de ne pas lâcher tes projets, tes croyances. Oui, être au quotidien avec ses enfants est la meilleure voie d’éducation, car c’est l’éducation sur un grand terrain de jeu.

Le jour où tu pourras te libérer du système éducatif et social, je le sais, tu seras tellement épanouie.

Et tu pourras prendre tes décisions sans stress et sans l’impression de sacrifier quelquechose, que ce soit ton argent, ton temps, tes enfants, ta famille, tes projets perso.

Tu n’auras plus à prendre des jours pour rester avec tes enfants malades. Tu n’auras plus à jongler avec tous tes rendez vous, les activités des enfants, ton travail… Tu n’auras plus à envoyer ton enfant à l’école, même si il est malade.

Non, tu n’auras plus à faire cela. Car tu seras libre de ton temps. Et tes enfants seront libres d’expérimenter leur envie. Ce sera l’harmonie que tu as tant cherchée.

Il faut que tu continues d’y croire, s’il te plaît.

Car moi, je crois en toi. Je crois en ton projet de société et j’ai envie de te voir le réaliser. J’ai envie que tu continues à te mettre en action.

Tu ne le sais peut-être pas encore mais le Woman Power, tu l’as déjà… Il suffit juste que tu trouves l’étincelle qui va le faire sortir de son sommeil.

Bientôt, tu n’auras plus à faire le choix entre ta famille et ta carrière, qui t’apporte l’argent dont tu as besoin.

Bientôt.

Tu peux tout avoir…

Je t’embrasse,

Maria

(Credit photo : solene_love_photographer)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s